33h33| Voyages et photos - Christine Pastor |
Préparer un voyage au Cambodge : Lever de soleil, Angkor Vat

Préparer un voyage au Cambodge : 9 astuces à savoir

Accueil » Voyages » Préparer un voyage au Cambodge : 9 astuces à savoir

Préparer son voyage au Cambodge : vol, dollars, retraits sur place, prises électriques, Visa, carte Sim, applis….9 astuces et retours d’expérience pour partir zen !

Préparer un voyage au Cambodge : mode d’emploi.

1) Un billet d’avion pour le Cambodge

Préparer un voyage au Cambodge, cela commence souvent par… le billet d’avion !
Il faut savoir qu’au Cambodge, il est très facile, et pas plus onéreux, d’arriver à un aéroport et de repartir depuis un autre, ce qui peut s’avérer un atout lorsque l’on a peu de jours sur place. Dans notre cas, nous sommes arrivées à Phnom Penh et reparties depuis Siem Reap.

Nous avons réservé notre vol en septembre pour un départ le 6 novembre, directement auprès de la compagnie chinoise China Southern Airlines, pour 452 euros par personne. Le vol fait une escale en Chine, à Canton, de 2h30 environ. C’était de loin la meilleure offre (durée/prix) lorsque nous avons recherché nos billets.

Un vol Paris-Phnom Penh, un retour Siem Reap-Paris

Le vol principal, Paris Canton, était très confortable avec un personnel de bord anglophone très correct. Nous avons trouvé globalement que le vol était d’un excellent rapport qualité-prix.

Seul souci rencontré, on choisit ses sièges au moment de la réservation. Je me suis rendue compte, par hasard, en voulant imprimer mon billet en ligne quelques jours avant le départ que nos sièges avaient été rejetés car la configuration de l’avion avait changé entre temps, passant de 2-3-2 à 2-4-2, sans que nous en soyons informé, ce qui a occasionné une petite montée d’adrénaline car à ce moment là, la quasi totalité des places étaient déjà réservées.
Bon point pour China Southern, qui m’a répondu très rapidement par mail et que j’ai pu les joindre par téléphone, facilement et en français, pour régler ce problème.

Bon à savoir : sur les compagnies chinoises, prenez bien garde à ne laisser ni batterie Lithium, ni power bank en soute. Lorsque vous les transportez en bagage cabine, vous devrez aussi vous assurer qu’elles font moins de 100 Wh et que c’est bien indiqué dessus, sinon, elles ne passeront pas le contrôle de sécurité. Pas plus que vos briquets 😉

Préparer un voyage au Cambodge : des dollars ou des Riels ?

Pour un voyage au Cambodge, vous pouvez au choix arriver avec des dollars, changer vos euros en dollars sur place (près du marché central à Phnom Penh), ou retirer des dollars dans les distributeurs locaux.
Sachez que vous pouvez tout payer en dollars, on vous rendra la monnaie en dollars ET en riels.

Où acheter ses dollars à Paris ?

Après avoir comparé les taux pratiqués par les bureaux de change à Paris en octobre, c’est Or et Change, 53 rue Vivienne, dans le 2e, qui proposait le meilleur taux. Accueil sympa et efficace.

Retirer des dollars sur place (ATM) ?

Pour les voyages, j’ai une Mastercard N26 et une VISA Revolut. Cette dernière me permet de retirer jusqu’à 200 euros sans frais. J’ai pourtant opté pour une option mixte : achat de dollars en France et retraits sur place si besoin.
Sur place, les distributeurs (ATM) pratiquent presque tous des frais de 4 à 5 dollars par transaction, sauf, a priori (je n’ai pas pu la tester) la Maybank (banque jaune) qui n’en prend aucun, mais il faut être muni d’une VISA.

Retour d’expérience : Pour ma part, je n’ai fait un seul retrait de 150 dollars avec ma carte Revolut (Visa) dans un distributeur de la Sacombank qui m’a appliqué 2,25$ de frais. Au final, la transaction m’a coûte 137,51 euros, soit 12 centimes de plus que le taux théorique (indiqué par le convertisseur XE)

e-visa ou visa sur place ?

Pour préparer un voyage au Cambodge, vaut-il mieux prendre son visa en ligne à l’avance, ou le faire sur place, à l’arrivée ? Alors là, c’est au choix : 2 d’entre nous l’ont fait avant pour être tranquille en ne pas avoir à refaire des photos d’identité (coût 36$, réception de l’avis dans les 48 heures par mail). Deux d’entre nous l’ont fait à l’arrivée, il y avait peu de monde, l’attente était courte.
Si vous optez pour le e-visa : le seul site officiel est celui ci :
http://www.evisa.gov.kh/

Et les prises au Cambodge ?

Ce sont les mêmes qu’en France, nous n’avons jamais eu recours à un adaptateur.

Faut-il un permis international au Cambodge ?

Nous avons loué des scoots à Kampong Cham ainsi que des scoots électriques à Siem Reap et personne ne nous a demandé de permis, ni international, ni national

Acheter une carte SIM au Cambodge ?

Même si beaucoup de choses peuvent se faire hors ligne, je trouve ça pratique, pas indispensable mais confort. Et vu que ce n’est pas onéreux… Si vous décidez de le faire, vous trouverez des boutiques partout. Moi j’ai choisi l’opérateur SMART qui a une bonne couverture. L’abonnement avec numéro de téléphone m’a coûte 1$ et le forfait de 5Go de data idem.

Des applis spécifiques à télécharger en préparation d’un voyage au Cambodge ?

Une appli particulièrement utile pour connaître le prix des Tuk tuk et taxis, et les réserver. C’est PassApp, une sorte de Kapten ou Uber des tuk tuk.
– Pass App sur Google Play
– PassApp sur l’App Store

Vous savez tout, ou presque. Bientôt un bilan complet du séjour.
Bon voyage !

L’article à emporter

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *