Bagan Nyaung U Myanmar Birmanie

MYANMAR : Le jour où j’ai vu Bagan (Nyaung U)

Bagan, sunset, Myanmar, Birmanie
Coucher de soleil sur Bagan – Myanmar

Bagan.
Il est des lieux qui vous dilatent les pupilles, à peine le pied posé. On a beau avoir vu toutes les photos du monde, lu tous les blogs de voyage des chanceux qui en reviennent, la découverte de Bagan reste un moment singulier, suspendu.

Bagan, c’est quelque 50 kilomètres carrés de temples, pagodes, stupas en tout genre, en plus ou moins bon état. En moins bon état encore depuis le dernier séisme de septembre 2016 qui a endommagé pas mal de petits et grands édifices. Rassurez-vous, le lieu reste exceptionnel, presque irréel.

Cet immense site archéologique bouddhiste aux plus de 2 800 monuments perdus au milieu d’une végétation souvent sauvage, est entouré de trois « villes » : Old Bagan, New Bagan et Nyaung U. La première est chère, la seconde est artificielle mais peuplée de beaux hôtels avec piscine, la troisième est plus douce pour les bourses.
C’est dans cette dernière que nous nous posons. Un bon choix, suffisamment éloigné du quartier aux guesthouses mitoyennes, mais immergé dans la ville et dans le quotidien des birmans, entouré de petits commerces de rue et à quelques minutes de marche de restaurants. Bref, tout ce que l’on aime.

Myanmar : Bagan

Pour se déplacer, on loue des e-bikes, des scoots électriques réservés à la demi journée ou la journée, qui nous donnent toute l’autonomie dont on a besoin pour explorer le site et essayer tous les petits chemins qui partent à droite ou à gauche des 3 artères principales. Ces chemins, voire ces pistes parfois, vous emmènent presque toujours près d’une stupa, d’un ensemble de pagodes ou même vers de vieux temples, parfois assez mal en point, que la végétation protège des regards.

Si TOUS les touristes qui entrent en Birmanie se retrouvent à Bagan, ces chemins de traverse permettent d’explorer le site en étant souvent seuls, et évitant les foules déversées par les bus climatisés.
Sur les coups de 16 heures, on arrête tout, on cherche un édifice sur lequel grimper, si possible loin des temples « stars » vers lesquels se dirigent tous les bus. On doit se mettre pieds-nus pour entrer dans une pagode ou un temple, même si le sol, à bout de souffle, poussiéreux, et les bestioles, maîtresses des lieux jusqu’à la nuit tombante, n’engagent pas toujours à franchir le seuil.

Myanmar Bagan sunset

Là, on attend. La lumière devient plus chaude, les couleurs se révèlent et le silence augmente à mesure que le soleil décline, dévoilant les contours des centaines de bâtiments qui nous entourent. Un moment d’une émotion rare qui trouve une réciprocité dans la revisite du site au soleil levant.

Pour cela, il faut quitter la guesthouse vers 5 heures du matin pour rouler dans la nuit noire, la lampe frontale vissée sur la tête, sans trop savoir où aller ou se repérer, en suivant plus ou moins d’autres e-bikes ou d’autres voitures qui vont tous assister au lever du soleil.

Ce matin, on va se percher sur une grande pagode, Shwe san daw. Il y a du monde. Le spectacle est le miroir inversé de celui de la veille au soir : l’émotion grandit à mesure que le soleil avance révélant peu à peu l’immensité du lieu et la multitude de temples. Émotion qui monte d’un cran encore lorsque tout d’un coup, une vingtaine de montgolfières s’élèvent dans le ciel pour survoler le site. On oublie vite le monde, les pieds dans la poussière, les minutes qui défilent. On reste là, comme hébétés, à admirer. A droite, à gauche, et encore à droite, et encore à gauche.

Myanmar : Bagan

On restera 3 jours à Bagan, sans s’ennuyer une seconde. On y retournerait avec plaisir, pour continuer à jouer à Lara Croft et explorer d’autres bouts de terre encore inconnus (de nous).

Bagan / Nyaung U : bonnes adresses et infos pratiques

Y aller (depuis Mandalay) :
• Bus OK Express : 5 heures / 9 000 par personne – Départ à 10h de l’hôtel.

• Taxe d’entrée à Bagan : 25 000 / p
• Location e-bike : 5 000 /j

Bonnes adresses (voir les prix dans la page budget) :
Inwaa Motel : bon hotel à Bagan, plus précisément à Nyaung U. Super chambre, propre, spacieuse et le meilleur petit déjeuner du séjour.
Cheriland restaurant : à 10 minutes de la guesthouse à Nyaung U.

Quelques temples et pagodes :

  • Soo Lay Gon Group ( pas grand monde au coucher du soleil)
  • Bulethi pagoda (coucher du soleil)
  • Htilominlo temple (il n’y a personne au moment où on y va, en fin de matinée)
  • Ananda temple
  • Thatbyinnyu
  • Shwezigon, proche de Nyaung U, très différente des autres pagodes et tranquille

Bagan en photos :

 

2 réflexions au sujet de « MYANMAR : Le jour où j’ai vu Bagan (Nyaung U) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *