33h33| Voyages et photos - Christine Pastor |
Visiter Rotterdam

10 idées pour visiter Rotterdam le temps d’un week-end

Accueil » Week-end » 10 idées pour visiter Rotterdam le temps d’un week-end

Que faire à Rotterdam le temps d’un week-end ? Maisons-cubes, pont Erasmus, balades en vélo au bord de l’eau, petits-ports, architecture étonnante, Kinderdijk, Delftshaven… les bonnes adresses pour visiter Rotterdam, l’audacieuse.

Visiter Rotterdam, l’audacieuse

Rotterdam, c’est l’anti-ville touristique par excellence. N’espérez pas y trouver une Amsterdam bis, vous seriez déçu. Tout l’intérêt de cette ville se trouve ailleurs.  Dans son architecture d’avant-garde, ou sa succession de petits ports, dans ses quartiers vivants et créatifs, ses habitants sympas, sa douceur de vivre, ou encore dans le fleuve qui irrigue la ville comme dans l’art qui irrigue ses rues.

Visiter Rotterdam le temps d'un week-end : le pont Erasmus

La ville, et plus particulièrement son centre, a été rasé lors de la seconde guerre mondiale. Plutôt que de se reconstruire à l’identique, elle s’est transformée en un terrain d’expérimentation pour une architecture moderne, originale et audacieuse où les architectes du monde entier viennent y laisser leur empreinte.
Cette architecture d’avant-garde est dans l’ADN même de la ville, même si son intérêt ne se résume pas qu’à cela.

Pour un week-end ou quelques jours, tour d’horizon des incontournables et des points forts de cette ville que l’on ne se lasse pas de visiter.

1 – Rotterdam ou un air de Manhattan en bord de Meuse

Très identifiable, la skyline de Rotterdam c’est un peu la signature de la ville qui lui confère une physionomie surprenante et singulière, autour du pont Erasmus : une succession de très hauts buildings, à l’identité forte,  qui jouent l’asymétrie, le décalage et, parfois, les angles improbables, se mélange aux bâtiments marqués par le passé industriel et portuaire de la ville.

2 – Kijk-Kubus : visiter les maisons cubes à Rotterdam

Maison cube Rotterdam
Kijk-Kubus les maisons cubes à Rotterdam

Kijk-Kubus, ou les maisons cubes, c’est la curiosité de Rotterdam : des maisons jaunes, en forme de cubes inclinés à 45 degrés. Conçus en 1984 par Piet Blom, ce sont de vrais appartements, habités, situés au coeur de la ville, entre le Markthal et Oude Haven, le plus ancien bassin du port de Rotterdam. Une maison témoin se visite pour comprendre les secrets de cet aménagement surprenant.

3 – Le (marché) Markthal se vit et se visite

Énorme bâtisse en plein centre-ville, à quelques pas des maisons cubes, le bâtiment est tout à la fois un marché, un parking, des logements, bref un lieu de vie étonnant au design moderne

4 – Une architecture innovante et omniprésente

Partout dans la ville, c’est tordu, décalé, biscornu, penché, déstructuré, coloré, en équilibre…

La gare, suivez la flèche !

La nouvelle gare centrale de Rotterdam et son design singulier qui donne du relief au quartier. Suivez sa forme de flèche, elle vous indique le centre-ville.

5 – Visiter Rotterdam et ses cours d’eau

Traversée par la Meuse et irriguée par de multiples canaux, l’eau est omniprésente dans la ville, dont le port, long de 42 kilomètres, qui se visite en bateau.

6 – Visiter Rotterdam pour sa douceur de vivre

Entre une hyper modernité surprenante et ses petits quartiers sympathiques, Rotterdam est une ville qui se visite très bien à pied et surtout à vélo.

OudeHaven

Parmi les quartiers sympas : OudeHaven, près de la place Blaak et des maisons cubiques, le plus vieux port de Rotterdam où trône la maison blanche, Witte Huis, un des rares bâtiments épargné pendant la seconde guerre mondiale.

De Witte

Le quartier où boire une bière, notamment sur la rue De Witte, sympa et animée, où l’on boit ou mange en terrasses remplies de bonne humeur.

Katendrecht

De l’autre côté du pont Erasmus, le quartier Katendrecht réserve aussi de bonnes surprises : héritage industriel, architecture nouvelle et ancienne, arbres flottants, lieux alternatifs…

7 – Visiter Rotterdam pour son art dans la ville

A Rotterdam, l’art est omniprésent, dans les squares, sur les places, impossible de faire quelques pas sans tomber sur une oeuvre sur l’espace public. La passerelle en bois jaune, sur l’une des photos, est le résultat d’un financement participatif par les habitants à qui la municipalité refusait de financer un projet de passerelles pour les relier au centre-ville. Chacun pouvait acheter une planche, pour minimum 25 euros et devenir l’heureux propriétaire d’une planche de ce projet commun. Chaque planche est marquée du nom de son propriétaire.

8 – Rotterdam, paradis du street art

La ville est truffée d’œuvres street art, dont de très belles pièces. Un parcours est disponible en téléchargeant l’appli Rewriters.

> Voir la galerie Street Art à Rotterdam

9 – Delftshaven

C’est sans doute le quartier de Rotterdam qui se rapproche le plus d’Amsterdam avec son moulin et ses petites maisons en briques le long des canaux. Le quartier est un peu excentré mais très facile à atteindre en vélo depuis le centre-ville. Et la balade est sympa.

Delftshaven est un quartier de Rotterdam qui s’organise autour d’un petit port et des maisons typiques. Le quartier a même conservé son moulin.

10 – Kinderdijk

A quelques kilomètres de Rotterdam, un site traversé par des canaux et bordé par des moulins. Une balade de deux heure environ qui peut se faire à pied ou à vélo.

Pour y aller, prendre le Waterbus à Rotterdam, après le pont Erasmus, sur la droite. Le trajet dure environ 30 minutes et coûte 8 euros, aller-retour.

Kinderdijk et les moulins hollandais

Visiter Rotterdam : infos pratiques et bonnes adresses

Y aller

Depuis Paris, le train est une bonne solution. A plusieurs, Rotterdam est facilement accessible en voiture.
Le trajet dure environ 4 heures. Il faut compter environ 70 euros de carburant aller-retour et 16,90 € de péage, à l’aller comme au retour.

Se garer à Rotterdam

Si vous résidez au Citizen M, le parking Blaak, sous le Markthal, est le meilleur choix. Il vaut mieux passer par l’hôtel pour régler le péage et bénéficier d’un abonnement.
Si vous dormez à l’Ibis, le parking Red Appel est juste à côté. Là aussi, il est plus avantageux de passer par l’hôtel pour régler la note. Pour 2 jours et demi, nous avons payé 43 euros (août 2020). Si vous voulez économiser quelques euros, vous pouvez aussi vous garer au parking Blaak, à environ 10 minutes à pied de l’hôtel.

Où dormir à Rotterdam ?

CitizenM :  L’accueil est très sympa et l’emplacement idéal : d’un côté, le Markthal et le métro, de l’autre, un accès direct au petit port de Oude Haven, entre les maisons cubiques et Witte Huis.
Petit déj vraiment extra et de très bonne qualité.
Prix : dans les 85 euros la nuit avec la réduction de 12% lorsque l’on se créé un compte (c’est donc plus avantageux que de passer par Booking). 

Ibis City center
Si ma préférence va au CitizenM, je dois avouer que le Ibis a de sacrés atouts : situé en plein centre (à Wijnhaven, l’ancien port de vins), dans un endroit calme, au bord de l’eau, l’établissement est très propre, le personnel très sympa et ils acceptent les chiens (bon contre 15€ quand même). Un excellent rapport qualité/prix.

Où manger ou boire des coups ?

Picknick
Une bonne adresse pour bruncher, en terrasse s’il fait beau. Personnel sympa et choix salé sucré, traditionnel ou original.

FrietBoutik : très bien située, sur la rue sympathique et animée Witte de Withstraat, la boutique proose des cornets de frites excellentes !

Wunderbar
En face de la boutique à frites, un bar immanquable avec une façade rose et un super choix de bières. Une petite faim ? Vous traversez la rue pour commander vos frites et on vous les apporte bien chaudes à votre table.

De Witte Aap
Un peu plus loin, sur la même rue, un très bon bar à bières avec terrasse sur la rue.

FENIX FOOD FACTORY
De l’autre côté du pont Erasmus, dans le quartier Katendrecht, en face de l’hôtel New York, la Fenix Food Factory se loge dans un ancien entrepôt reconverti en sorte de marché et cantine avec notamment une formule de planche prépayée, que l’on va remplir auprès des différents commerçants : fromager, charcutier, pâtissier…
Le lieu est très sympa et la vue imprenable sur les autres rives.

Edit 2020 : Hélas, le lieu a fermé à cet endroit et semble s’être déplacé à une centaine de mètre dans un ensemble moins authentique.

EVERMORE
Sur le trajet vers le quartier de DelftShaven, un petit coffee shop sympa : très bon café et jus bios.

Sijf
Bar restaurant en centre-ville, à l’ambiance plus traditionnelle : très bon accueil, très bonnes bières et les fameuses bitterballens (mini bouchées frites au jus de viande et accompagnées de moutarde).

Dudok
Au-dessus de l’église Laurenskerk, sur l’autre rive du canal, un restaurant situé dans un ancien bâtiment d’une société d’assurances. Bon rapport qualité prix. Excellentes pasta al aglio

OP HET DAK
Un potager sur un toit, au-dessus d’un parking. Hélas, je n’ai pas eu l’occasion de le tester car fermé les deux fois mais le quartier est très sympa !

Où acheter du bon fromage ?

Au Markthal, stand 48. Mimolette de 5 à 7 ans d’âge à tomber..


L’article à emporter



Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commentaire