bonnes adresses à Pokhara Nepal

NEPAL : Pokhara, north Lakeside

 Pokhara : bonnes adresses, carnet de voyage et photos de North Lakeside.

Finalement, la grève s’est arrêtée plus tôt que prévu et notre retour précipité à Katmandou durera un jour. Nous changeons nos plans et décidons de partir plus tôt vers l’ouest, à Pokhara. Pokhara est une ville autour d’un lac immense et magnifique, le lac Phewa, entouré par des sommets enneigés (Les Anapurnas notamment). C’est le point de départ des treks dans la région mais on peut aussi y passer du bon temps même sans faire de trek, la preuve.

L’hôtel s’est chargé de la réservation du bus quotidien qui fait le trajet. Un trajet assez long (7 heures pour faire 200 km) et de nature à mettre à mal votre dos (qui sera secoué de bas en haut pendant tout le trajet) et votre estomac (ça tourne et retourne). D’où l’intérêt de choisir une compagnie de bus correcte et de ne surtout pas prendre les sièges du fond. La nôtre (Swiss Travel – 750 Rs/p) n’était pas si mal et de loin la meilleure que l’on aura de tout le séjour.

Arrivée dans la cohue de la gare routière de Pokhara (en vrai un terrain vague rempli de bus), on négocie un taxi pour nous amener vers North Lakeside. On a lu que toute la vie touristique de la ville se concentre dans le quartier Lakeside, au bord du lac, avec des guesthouses tous les 2 mètres. Ce qui, vous l’aurez compris, n’est pas vraiment notre trip. En cherchant sur le net avant le départ, j’avais vu que la partie nord du lac était plus en retrait, plus sauvage aussi.

Pokhara bonnes adresses
Vue de l’hôtel sur le lac et la pagode de la paix

C’est donc vers là que nous nous dirigeons, sans savoir où nous allons et, bien sûr, sans réservation. J’ai quelques noms de guesthouses en poche, j’en donne une au taxi pour qu’il nous rapproche du quartier : Lemon Tree Guesthouse. Une fois sur place, la guest nous semble un peu trop éloignée du lac, et, de l’extérieur un peu défraichie. Nous tapons à la porte des « stars » du coin, les 3sisters, qui n’ont plus une mais deux guesthouse et affichent complet. Quelques mètres plus loin, on trouve Tara Boutique Hotel, qui semble en bon état et avec une super vue sur le lac. Il y a de la place, on prend une chambre (850 Rs).

Il fait beau, le lac est magnifique, l’ambiance est peaceful, on est direct sous le charme. On va y rester 5 jours, à se retaper (début d’angine), à se balader autour du lac, dans la ville, aux alentours, faire une journée de randonnée jusqu’à la pagode, faire du bateau, à boire des mojitos sur les bords du lac… Bref, on a adoré !

C’est d’ailleurs à Pokhara que j’ai eu l’impression de « sentir » mon univers en expansion.  On est au bord d’un lac, entouré de montages qui culminent à 1 000, 1 500 mètres. C’est l’univers qui nous entoure. Et puis, parce que vient un nuage de plus ou de moins, on lève la tête et là, d’une minute à l’autre, à notre lac et nos montages se sont ajoutés des pics enneigés d’une chaîne de montagnes dont certaines font de plus de 8000 mètres d’altitude, et que l’on n’avait jamais vu avant. Le même décor, un autre décor. Le même lieu, un autre lieu. D’une heure à l’autre. L’impermanence.

Pokhara : bonnes adresses et infos pratiques 

Y aller : depuis Katmandou, un bus part tous les jours à 7h du matin depuis la gare routière de Kanti Path. Il faut réserver la veille au plus tard (toutes les guest le font sans prendre de commission). Eviter les sièges du fond. 750 Rs par personne.

Hébergement : Tara Boutique Hotel : on recommande ! C’est la meilleure chambre que l’on aura pour moins de 10 euros : une chambre double avec salle de bain privée, comme d’habitude, mais là, les matelas sont particulièrement épais et confortables, on y dort comme des bébés. Et c’est très propre ! Si on ajoute à ça, un personnel sympa, et un restaurant avec spécialités syriennes et bar, c’est un must. L’emplacement de l’hôtel est top, belle vue sur le lac que l’on rejoint en 3 minutes à pied, le quartier plus authentique (on passe de la route goudronnée à la terre battue en passant de Lakeside à Lakeside Nord). – 850 Rs la nuit dans la chambre avec vue sur le lac.

Changer de l’argent : la banque indiquée par les guides a été déplacée très loin. L’établissement le plus proche, et qui offre un meilleur taux que les bureaux de change, c’est la Nabil Bank, sur la rue principale Baidam Rd, au croisement, après celui avec Phewa Marga quand on vient de Lakeside north.

Bar : 2 mojitos au Beatles Café (au bord du lac, sur la promenade en venant de Lakeside North) : 750 Rs

Restaurant : Pour se faire plaisir, le restaurant indien Punjabi : super bon, bonne ambiance, superbe vue depuis la terrasse. 1835 Rs pour 2 on a beaucoup commandé !).
La trouvaille : Sun Welcome Restaurant, quartier lakeside North, c’est tenu par un papy et une mamy que l’on entend s’activer en cuisine. C’est roots mais cuisine authentique délicieuse et pas chère : 400 Rs pour 2. Tara Boutique Hotel : pour les chicken kebab ( 250 Rs) ou chawarma (250) , la soupe (200) ou les frites maison (150). De façon générale, il vaut mieux privilégier les petits restaus de rue où mangent les népalais et surtout éviter les restaus-je-suis-spécialiste-de-tout près du lac.

 

Pokhara en photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *