33h33| Voyages et photos - Christine Pastor |

Sri Lanka : Budget, bilan et bonnes adresses

Après deux semaines et demie passées au Sri Lanka, l’heure est au bilan. Coups de cœur, itinéraires, bonnes adresses et budget… toutes les infos pour préparer votre voyage.

Budget, bonnes adresses, itinéraire… toutes les infos pratiques pour préparer un voyage au Sri Lanka.

Le suspens sera bref, nous avons adoré le Sri Lanka ! Dépaysement total et immédiat avec des paysages, des cultures qui changent selon les régions et des gens sympas et attachants.
C’est en plus un voyage qui se fait très bien en indépendant, avec des prix doux et une large gamme d’hébergements qui permet à chaque type de voyageur de s’y retrouver.

Ne pas aller au sud pour mieux profiter du nord

Comme d’habitude, nous avons fait des choix : nous aimons voyager agile, nous poser quelques jours quand l’ambiance nous séduit, sans courir d’un point à un autre ni essayer de « tout » voir.

Notre goût pour les lieux plus authentiques, les ambiances plus locales que touristiques, a également guidé nos itinéraires.

Jaffna péninsule sri lanka : bilan et budget
Pêcheurs à Point Pedro, péninsule de Jaffna

Le mois de mars, en plus, répondait à ces aspirations : peu de visiteurs dans la partie choisie du pays, un temps de rêve, des baignades sans un tressaillement de la peau, des prix plus bas, notamment sur la côté Est et Ouest puisque l’on était hors saison dans les deux cas.

Nous avons donc fait le choix de ne pas aller au sud pour mieux profiter du nord qui semblait plus correspondre à ce que nous aimons.

Impasse aussi sur la capitale, Colombo, qui doit certainement présenter un intérêt quand on a plus de temps mais ce n’était pas notre cas.

Bilan et coups de coeur

Les Sri Lankais

C’est sans doute ce qui fait toute la différence, ce qui rend un voyage marquant ou ordinaire, la facilité et la qualité des échanges que l’on peut avoir avec les habitants. Et bien ils nous ont marqués ces sri lankais, ils sont sympas, intéressants, curieux, avenants, serviables, bref tous les ingrédients réunis pour de belles rencontres quand la langue n’est pas un frein.

Marché des pêcheurs à Negombo.

Jaffna et sa péninsule

Nous avons adoré le nord, et plus particulièrement la péninsule de Jaffna qui nous fait basculer dans une autre culture, une autre langue, une autre religion. Ici, on parle tamoul et non cinghalais, et c’est l’hindouisme qui prend le pas, avec des temples plus beaux les uns que les autres et des gens sympas et heureux de voir des touristes leur rendre visite. Cette zone est moins fréquentée car en guerre entre les deux peuples pendant des années. Elle a été rouverte aux visites depuis peu.

Hindu style, sur la péninsule de Jaffna.

Une culture, des cultures

Le pays se nourrit d’un patrimoine culturel et religieux exceptionnel : majoritairement bouddhiste (70 %) cette culture trouve son point d’orgue dans le triangle culturel, entre Anuradhapura, Polonnaruva et Kandy, où on ne compte plus les ruines, les grottes, les temples , les stupas, les cérémonies, les reliques de bouddha.
Mais aussi hindouiste, au nord et au nord-est particulièrement, avec une multitude de temples, mais aussi des rites, une langue spécifique, le tamoul, une cuisine…
Et, dans tout le pays, on trouve aussi des églises, héritage des colonisations portugaises, hollandaises et britannique. On nous l’a d’ailleurs assez répété : 99 % de la péninsule de Negombo est catholique 😉 mais aussi une vie musulmane qui se construit autour de mosquées et des appels à la prière.

notre itinéraire au Sri Lanka
Stupa à Anuradhapura.

Le lever du soleil sur le rocher Pidurangula…

Belle émotion que celle d’assister au lever du soleil au sommet du rocher Pidurangalarock à Sirigiya, et voir la lumière dévoiler peu à peu les paysages en contre bas, autour du fameux rocher de Sigiriya qui abrite les ruines d’une ancienne forteresse.

Bilan et coups de coeur au Sri Lanka
Grimper au sommet du
Pidurangala  et faire face au rocher de Sigiriya.

… et les couchers de soleils addictifs

Autant vous prévenir de suite, on ne se lasse pas non plus des couchers du soleil qui se prend tous les soirs dans les feuilles de cocotiers ou se jette tête baissée dans la mer.

Les animaux sauvages en safari à Wilpattu

La journée en safari à Wilpattu reste également inoubliable : lever à 4 heures du matin pour prendre la route depuis Anuradhapura et une journée passée à observer les animaux. Il n’y a que deux parcs au Sri Lanka où vivent des léopards, Wilpattu et Yala. Le premier présente l’avantage d’être beaucoup moins touristique (nous avons vu maximum dix jeeps en même temps) et de proposer des paysages très divers. Nous avons eu une chance inouïe ce jour-là, nous avons croisé 3 léopards, un éléphant, deux ours, des buffles, des crocodiles, des aigles, des cerfs… c’était magique !

Budget d'un voyage au Sri Lanka
Wilpattu national park

Une faune et flore exceptionnelle

Les animaux sont d’ailleurs omniprésents dans tout le pays, du varan au pivert, en passant par les vaches, les pélicans, les paons, ou tout simplement la multitude d’oiseaux. Leur chant sera d’ailleurs le premier bruit que vous entendrez le matin. Le dernier étant le cri du gecko. 😀

C’est beau aussi sous l’eau…

Sous l’eau, la vie n’est pas moins riche : à Pigeon island, par exemple, on peut nager au milieu de requins à pointe noire et des poissons multicolores, admirer les couleurs de la vie cachée dans les récifs coralliens.

Bonnes adresses et budget au Sri Lanka
Snorkeling à Pigeon Island, en face de Nilaveli

…et sur l’eau on croise des dauphins

Nous avons aussi vu une centaine de dauphins sur la côte Est, près de Trincomalee, un moment d’émerveillement qui nous fait retomber en enfance. Attention toutefois, nous étions deux  bateaux à cette période de l’année. Je n’ose imaginer ce que cela donne en haute saison, si des dizaines de bateaux polluent la mer et stressent les dauphins pour faire plaisir aux touristes.

Découvrir l’île en scoot

Le bonheur, aussi, de se déplacer en scooter au milieu de paysages sublimes, la liberté de s’arrêter quand on veut et le luxe de faire des pauses baignades, à la mer, pour se rafraîchir.
Il est important de rester prudent, toutefois, car dire que la conduite au Sri Lanka est dangereuse est un euphémisme.

carnet de voyage Sri Lanka
Ile de Kayts sur la péninsule de Jaffna

Une cuisine à tomber

Autre fait notable, au Sri Lanka, la cuisine vous régale tous les jours, avec le fameux Rice and Curry dont les différents plats qui accompagnent le riz renouvellent chaque repas, ou encore le Kottu, plat national, ou encore les saveurs typiques de l’Inde que l’on retrouve dans le Dosa. Et puis, les fruits qui se consomment comme on s’offre une sucrerie.

On a moins aimé…

La condition des chiens, souvent laissés à l’abandon, dans des conditions exécrables et dans l’indifférence générale. C’est particulièrement le cas dans le nord. Une situation qui pourrait dégénérer sans mesures de stérilisation, voire d’euthanasie pour les plus malades.

Côté lieux, il faut chercher. Mais c’est peut-être la ville sacrée d’Anadhapura qui nous aura le moins marqué, et l’effet un peu répétitif des ruines et des stupas à la longue mais c’est vraiment pour citer quelque chose d’un peu en dessous…. Ce qui reste quand même très bien. Et c’est aussi notre meilleur souvenir de homestay de tout le voyage (voir plus bas dans la partie « hébergements »).

Et puis les plages qui, même si elles sont très belles, nous ramènent à la réalité des détritus qui viennent s’échouer ici et d’une conscience de la gestion des déchets qui reste à construire.

Notre itinéraire au Sri Lanka

Voyage en mars 2019 :

  • Samedi 9 mars arrivée à 4h30 à Negombo 
  • Dimanche 10 : Annuradhapura
  • Lundi 11 : Annuradhapura
  • Mardi 12 : Parc national de Wilpattu
  • Mercredi 13 : Train pour Jaffna
  • Jeudi 14 : Jaffna
  • Vendredi 15 : Jaffna
  • Samedi 16 : Jaffna
  • Dimanche 17 : Sigiriya
  • Lundi 18 : Sigiriya
  • Mardi 19 : bus pour Trincomalee. Nuit à Nilaveli
  • Mercredi 20 : Nilaveli
  • Jeudi 21 : Nilaveli
  • Vendredi 22 : Nilaveli
  • Samedi 23 : Kalpituya
  • Dimanche 24 Kalpitiya
  • Lundi 25 : Negombo
  • Mardi 26 : Negombo puis avion à 21h45

Le budget avant le départ

L’avion

Pour une fois, le vol a été réservé un mois à peine avant le départ.
Nous avons payé 980 euros à 2 pour un vol Jet Airways (*) avec une courte escale dans le super aéroport de Mumbai.
Bonne nouvelle, les bagages suivent jusqu’à l’arrivée à Colombo.

* Attention, la compagnie semble être en très grande difficulté financière au moment où j’écris cet article et plusieurs de leurs avions sont cloués au sol. Renseignez-vous bien.

Le visa : ETA

Coût : 31,80 euros par personne. Il est question qu’elle devienne bientôt gratuite.

La demande d’autorisation de voyage électronique (ETA) se fait en ligne sur le site Quelques heures, plus tard, on reçoit un mail indiquant que la demande « is approved ». Imprimer ce mail et le conserver pour les contrôles à l’arrivée

Changer ses euros ou retirer de l’argent

Voir l’article : SRI LANKA : les 10 trucs à savoir avant le départ

Quel budget au Sri Lanka ?

Le budget hébergement

Le Sri Lanka propose une gamme d’hébergements pour tous les goûts et pour toutes les bourses, du homestay, de la guesthouse en passant par le Resort.
Nous n’avons réservé à l’avance que la première nuit puis au fur et à mesure pour nous laisser plus de latitude.

Sur la base d’une chambre double avec salle de bain privée :

NEGOMBO
A l’arrivée : Romaya Inn: 23 € / nuit
Chambre clean dans une petite villa, située dans une allée tranquille qui donne sur Lewis Place. Le proprio nous laisse la chambre à 6 heures du mat quand on arrive. Transfert aéroport : 15$

Au retour : Nico Lagoon hotel : 25 €/nuit ++
Eloigné de la ville, au calme, sur la lagune, belle maison d’hôte et belle piscine surélevée sur la lagune. Chambre parfaite. Ils nous ont laissé profiter de la piscine toute la journée après le check out et avant notre vol retour prévu à 21h45.

ANURADHAPURA
Water Front Home Stay : 19 € / nuit (booking) +++
Un des meilleurs hébergements du séjour, sinon le meilleur : chambre chez l’habitant, spacieuse, confortable, d’une propreté irréprochable. Un accueil chaleureux et des repas à tomber. La famille est vraiment adorable et l’hôte se met en quatre pour faire plaisir. On recommande chaudement.

JAFFNA
Foxx Jaffna : environ 59 €/ nuit ++
Alors là, on a craqué le budget 😉 La fatigue, la chaleur, le peu d’hébergements à Jaffna… toutes les excuses sont bonnes ! Chambre très confortable et piscine bien agréable après une journée en scoot.

SIGIRIYA
Rangana Home Stay : 7,5 € / nuit +
Une chambre propre chez l’habitant, au milieu d’une jungle de bananiers et à un jet de pierre de l’entrée du site de Sigiriya. Très bons repas.

NILAVELI
Luna beach hotel : 25 € / nuit ++
Des bungalows indépendants, à une cinquantaine de mètres de la plage. Un petit déjeuner succulent et qui varie tous les jours. Un hôte très sympa.

KALPITIYA
Valampuri Kite Resort : 35 € / nuit
Dans ce coin, pas de vent = pas de kite = pas de touristes. On avait un peu l’impression d’avoir le lieu pour nous. L’environnement est exceptionnel : grand jardin très arboré, piscine super, un ponton qui s’avance dans la lagune… la chambre reste basique mais très correcte.

Le budget transport : se déplacer au Sri Lanka

Pour se déplacer au Sri Lanka, on a multiplié les modes de transports très différents : tuktuk, bus climatisé, bus local, train 1ère classe, train 2e classe, scooter, bateau, voiture, jeep…

NEGOMBO
Transfert aéroport : 1 300 Rs en TukTuk / 2 000 en voiture
Tuk tuk entre Nico Lagoon hotel et Main Street : 800 Rs

ANURADHAPURA
Bus climatisé depuis Negombo rempli de Sri Lankais : 2 300 Rs /p

JAFFNA
Train aller intercity 1ère classe depuis Anuradhapura. Durée : 2h30 – 2 400 Rs pour 2
Train retour 2e classe : 1 100 Rs pour 2
Location scooters : 1 500 /p /jour
Prix litre essence : environ 132 Rs le litre

SIGIRIYA
Voiture partagée Anuradhapura – Sigiriya : 3000 Rs pour 2
Après midi Tuk Tuk : 1 000 Rs pour 2

TRINCOMALEE – NILAVELI
Bus local 49 : 300 Rs pour 2
Tuk Tuk Trincomalee vers Nilaveli : 800 Rs
Scooters : 1 300 Rs /p /jour

KALPITIYA
Voiture depuis Trincomalee: 13 000 Rs
Scooters : 1 200 Rs /p /jour
Tuk Tuk vers Palawi Junction : 2 200 Rs
Bus direction Colombo : 424 Rs pour 2

Budget repas au Sri Lanka

Exemples de prix de restaurants au Sri Lanka :

Nous avons souvent dîné chez nos hôtes qui nous ont cuisiné des plats divins, prenant plaisir à nous faire connaître la richesse et la diversité de la cuisine Sri Lankaise

Parmi les restaurants que l’on a particulièrement aimé :

  • Mangos à Jaffna : lieux très sympas et cuisine excellente (Dosas notamment) : 1 000/p
  • Tuna à Uppuveli : environ 2 800 Rs à 2 pour un très bon repas dans une ambiance et un accueil très sympathiques

Budget activités, entrées des monuments

  • Annuradhapura : entrée site : 3 620 Rs
  • Wilpattu national park : entrée parc : 4081 /p + prix du guide laissé à l’appréciation de chacun (mini 2 ou 3 000)
  • Sigiriya : Parangula rock : 500 Rs / p
  • Pigeon island : 2 000 le bateau pour 2 + entrée 3 000/p (soit 8 000 pour 2)
  • Sortie en mer pour voir les dauphins : 8 000 pour 2

Voilà, vous savez presque tout. je reviendrai sans doute plus tard dans des articles dédiés sur chacun des points de chute pour des informations plus complètes et pour partager des photos.

Istouti.

Partage si tu aimes :
Pinterest
Facebook
Twitter
Instagram
RSS
Follow by Email

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commentaire